Olympiades des métiers
Louis baigne depuis toujours dans l'univers de la pâtisserie - confiserie, car ses parents tiennent une pâtisserie à Annecy. Suite à l'obtention de son brevet, ses parents l’ont encouragé à continuer les études. Il a suivi un entraînement précis pour les Finales Nationales, et compte bien redoubler d’efforts pour la compétition d’Abu Dhabi.

 
DES FINALES NATIONALES DEBORDEAUX À ABU DHABI…

Pour participer aux Finales Nationales, il a fallu faire preuve d’organisation. La préparation était relativement courte puisque nous avions trois mois, et je travaillais en parallèle. Mes parents m’ont beaucoup soutenu et mon employeur m’a donné la force nécessaire pour faire cette compétition. Le plus difficile était de s’approprier l’espace de travail. Je savais que tout ce que je faisais en entrainement était réussi, je n’étais donc pas trop stressé, je ressentais davantage de l’appréhension face au public. L’ambiance entre les compétiteurs était plutôt bonne, il y avait bon état d’esprit malgré un niveau très élevé. Avec les autres membres de ma région, on avait 3 entrainements physiques et mentaux qui ont constitué un fil conducteur pour préparer la compétition de Bordeaux. J’ai également procédé à un entrainement personnel : de la course et des cours de sophrologie qui m’ont beaucoup aidé. Je vais redoubler d’efforts pour la compétition d’Abu Dhabi. Mon objectif est de gagner la compétition. Je suis Champion de France, et je voudrais maintenant la médaille d’or internationale, je vais donc me donner les moyens nécessaires pour y arriver.

ET APRÈS ? QUEL OBJECTIF PROFESSIONNEL ?

Les Olympiades des Métiers étaient pour moi une étape clé qui va m’aider à évoluer et je l’espère, me créer un nom dans mon domaine. Grâce à ce tremplin,nje voudrais avoir la possibilité de participer à d’autres compétitions du même type, de partir à l’étranger, et surtout de créer à terme ma propre entreprise.